Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de terresenroueslibres. Un voyage autour du monde à bicyclette

Nicaragua-octobre-novembre 2017

31 Janvier 2018 , Rédigé par terresenroueslibres Publié dans #Nicaragua, #Amérique centrale

Nicaragua-octobre-novembre 2017

Aussitôt une frontière passée nous sommes extrêmement attentifs à l'impression générale, à ces petits riens qui racontent un pays. Et tout nous plaît au Nicaragua. Les petits vendeurs de rues, vendeurs de cigarettes ou de fourchettes, les cireurs de chaussures et bien sur les mamans qui cuisinent dans la rue sur leurs roulottes. Ici, retour à des standards plus latinos ...

Nicaragua-octobre-novembre 2017
Nicaragua-octobre-novembre 2017

Nous arrivons par hasard pour les 3 jours de fête de San Carlos. Après la route zen du Costa-Rica nous plongeons dans cette jolie cohue, weed-end de liesse autour de San Carlos, le saint protecteur de la ville.

Nicaragua-octobre-novembre 2017
Nicaragua-octobre-novembre 2017

En passant à l'est du lac Nicaragua nous étions les seuls touristes et voyageurs. La population était très surprise de voir des étrangers à bicyclette. L'accueil est toujours merveilleux dans ces cas là. Au Nicaragua la vie rurale est omniprésente. Les cavaliers sont très nombreux au bord des routes. Nous en rencontrerons même plus qu'au Brésil ou qu'en Argentine. 

Nous sommes ensuite passés par l'ancienne capitale Granada qui est la porte d'entrée pour l'île d'Ometepe.

 

Nicaragua-octobre-novembre 2017
Nicaragua-octobre-novembre 2017
Nicaragua-octobre-novembre 2017
Nicaragua-octobre-novembre 2017

Les îles, nous les adorons. La vie y est toujours plus douce. L'insularité préserve les coutumes et les patrimoines. L'île d'Ometepe sur le lac Nicaragua ne fait pas exception. 

Nous y fêterons nos 6 années de nomadisme. Un joli lieu sur la terre pour ce moment très sympa ...

Nicaragua-octobre-novembre 2017

Léon et Granada sont les plus belles villes du Nicaragua. Elles revendiquaient l'une et l'autre le titre de capitale. En 1852 la nouvelle capitale, Managua, est crée et règle le problème. Elle concentre maintenant 30 % de la population du pays. Nous nous sentirons plus à l'aise à Léon, plus active et ouvrière. Son mercado central immense est traditionnel. Nous y déjeunerons tous les midis comme nous faisons partout ailleurs.

Nicaragua-octobre-novembre 2017
Nicaragua-octobre-novembre 2017

Nous choisirons de passer au Honduras par la frontière nord et les villes d'Esteli et Somoto. Nous passerons nos 2 derniers jours au Nicaragua à « cycloter » dans les plantations d'ananas. Les chauffeurs de semis-remorque, chargés de fruits jusqu'au toit, nous saluaient tout surpris de croiser des cyclos sur ces chemins de terre. 

Nous prenions notre temps pour quitter ce merveilleux pays. Le Honduras n'était plus très loin.

Nicaragua-octobre-novembre 2017Nicaragua-octobre-novembre 2017Nicaragua-octobre-novembre 2017
Nicaragua-octobre-novembre 2017
Lire la suite

Costa Rica - octobre 2017

31 Janvier 2018 , Rédigé par terresenroueslibres

Costa Rica - octobre 2017

En arrivant au Costa-Rica nous continuons à avoir beaucoup de pluie, des pluies chaudes et électriques, bien rafraîchissantes. El niño semble très fort cette année et les dérèglements climatiques n'épargnent pas cette partie du monde. 

Costa Rica - octobre 2017
Costa Rica - octobre 2017

Le Costa-Rica est ce petit pays de l'Amérique centrale qui a fait le choix de miser sur le tourisme et de préserver ses milieux naturels. Cet état est une vraie démocratie, l'économie dynamique assure éducation et santé pour tous. L'absence de corruption permet de dégager des budgets pour d'ambitieux et nécessaires programmes sur le développement durable, l'écologie. 

Un quart du territoire est classé en parcs nationaux ou réserves naturelles, avec l’ambition de protéger des espaces toujours plus grands. C’est sans doute grâce à ces valeurs, cette politique respectueuse du bien commun et universel de la planète, ce cadre de vie, véritable éden, que nous voyons une population adoptant des fonctionnements bienveillants au quotidien.

Bienveillants pour la société, ses voisins ou sur la route.

Costa Rica - octobre 2017

Un pays où les lois sont comprises, acceptées et respectées par raison, non pas par la contrainte et la peur, est un pays sain disposant du meilleur avenir. Alors en entrant au Costa-Rica changement de décor, de végétation, d'architecture, de rythme et même de bruits. Les conduites prudentes et douces rendent la route plus silencieuse. Le respect de tous les patrimoines est évident. Les maisons traditionnelles en bois sont restaurées. Les ordures ont totalement disparu des fossés. En ville, le mobilier urbain réapparait, nous rencontrons des graffs, des cafés littéraires et des librairies.

Le Costa-Rica en tout point semblable à ses voisins ( il a les mêmes contraintes géographiques et dispose des mêmes ressources ) est le bon élève de l'Amérique centrale et le pays le plus égalitaire. C'est un constat. Malheureusement il nous semble qu'aucun état alentour ne soit tenté par ce modèle .

La raison invoquée? Le coût de la vie est de loin le plus élevé des 7 pays d'Amérique centrale! Mais cela n'est gênant que pour les touristes ... qui affluent au Costa-Rica comme nulle part ailleurs !

Vive le Costa-Rica .

Costa Rica - octobre 2017

Côté cyclo, nous arrivions du Panama et avions emprunté la route de l'ouest qui longe le Pacifique. La route serpente dans la forêt ou longe les plages. Pour les pique-nique, la sieste et les bivouacs, le cyclo voyageur a donc le choix. 

Bonne route.

Lire la suite

Panama-septembre-octobre 2017

31 Janvier 2018 , Rédigé par terresenroueslibres Publié dans #Panama, #Amérique centrale

Panama-septembre-octobre 2017

Après avoir longuement « cycloté » en Amérique du sud, pendant plus de trois années, nous arrivons le 18 septembre au Panama en  effectuant la traversée Colombie-Panama en bateau. Nous avions le choix entre l'avion et le bateau pour ce passage.

Notre choix du voilier au départ de Carthagène fut certainement le meilleur. Cette croisière de 6 jours en visitant longuement les îles San Blas fut une semaine exceptionnelle. Un voilier de 12 places, équipage compris : la taille nous convenait. Notre capitaine Fabian, prévenant et disponible, a tout fait pour rendre cette traversée merveilleuse. Les îles San Blas sont extraordinaires ... journées de rêve au milieu des 365 îlots de l'archipel.

Panama-septembre-octobre 2017

L'eau translucide, les poissons multicolores, les cocotiers posés à fleur d'eau sur des minuscules îles de sable blanc, tout était au rendez-vous. La lumière étincelante irisait les marmites de corail. Les fosses plus profondes se perdaient dans un inquiétant dégradé de bleu. Je préférais la plongée du matin, les poissons sont matinaux. J'aperçus ainsi une merveilleuse raie Manta qui ondulait ses ailes gigantesques. Elle me laissa l'admirer, m'offrit quelques figures et d'un velouté d'eau disparut dans le bleu d'encre de l'océan. C'était ma première rencontre avec une raie Manta. La magie des premières fois pour ma première plongée snorkeling dans la mer des Caraïbes. Cette traversée ... des vacances ! Les temps de plongée et canotage, étaient toujours nouveaux. Fabien le capitaine changeant d'îlots deux fois par jour. Eva sa jeune épouse et Erwin le cuisinier proposaient à chaque repas une cuisine fraîche et inventive. Après avoir relevé les nasses, les pêcheurs Kuna accostaient le voilier pour nous proposer leur pêche de langoustes et de crabes. Le soir nous laissions le voilier barboter devant nous et en canoë  allions passer la soirée sur un îlot. Les derniers alizés de la journée étaient toujours parfaits pour nos grillades . Les vacances ! 

Panama-septembre-octobre 2017

Ces voiliers sont privés. Les capitaines travaillent avec des agences qui vendent les traversées. Voici les coordonnées de celle ci :  www.bluesailing.net

Panama-septembre-octobre 2017

Retour sur terre le 18 septembre 2017 en débarquant au Panama avec les formalités de douane. Quelques jours auparavant la législation des visas avait changé … Le visa panaméen coûte désormais 105 dollars par personne. C'est un visa d'un an mais si vous restez 8 jours, c'est le même prix. L'idéal pour bien en profiter c'est donc d’y rester un an … Soyons sérieux. Nous allions retrouver nos enfants le 20 décembre à Mérida au Mexique pour les fêtes de Noël. Nous ne disposions que de trois mois pour traverser les 7 pays d'Amérique centrale : le Panama, Costa-Rica, Nicaragua, Honduras, Salvador, Guatemala et enfin le Belize .

Ce rythme de route était très nouveau. Nous allions traverser cette mosaïque de 7 petits états en un trimestre alors que nous avions mis 3 années pour traverser les 9 pays précédents. Nous avons abordé cette route comme on ouvre un livre de contes ou comme une gourmandise. Un pays, une histoire, une saveur .... 

Un parcours très plaisant avec des temps forts comme le passage Amérique du sud - Amérique centrale en franchissant le canal de Panama par le pont des Amériques ou notre semaine dans l'île volcanique d'Ometepe sur le lac Nicaragua.

On a tout adoré! Mais le Nicaragua et surtout le Guatemala seront nos grands coups de cœur de cette route.

 

Panama-septembre-octobre 2017

Au Panama l'état est riche depuis l'inauguration du canal en 1914. La population depuis n'en a apparemment pas profité. Les façades des faubourgs ouvriers suintent la pauvreté, l'abandon. Les monceaux d'ordures abandonnées le long des routes sont pestilentielles. À certains carrefours les rares bennes de collecte débordent et finissent par disparaitre sous les détritus. On devine un abandon équivalent de l'état pour ses obligations de santé ou d'enseignement. Nous n'avions pas vu une situation pareille dans toute l'Amérique du sud.

Panama-septembre-octobre 2017

Les maisons de planches des quartiers pauvres jouxtent la vieille citadelle.  Nous aimons y flâner. Les rires et les cris des enfants résonnent dans les rues, les lessives sèchent et les mamans à l'ombre des façades papotent entre elles en surveillant d'un œil distrait leurs petits.  

La citadelle de Panama, en cours de restauration est superbe. Ces travaux sont bienvenus, après un long abandon certains bâtiments sont très abimés.

Des calèches promènent les touristes en mal d'exotisme. Le Panama règlementaire sur la tête et vêtus de magnifiques ensembles de lin, ils sont vraiment ravissants. Le cheval de la calèche lui aussi est blanc. Nous espérons que le selfie sera bon.

Panama-septembre-octobre 2017

En face de la citadelle, la ville nouvelle dresse ses buildings de verre. A leurs pieds les deux ports sont côte à côte. Les barques de pêche côtoient les yachts. Camarons y Casino en Panama.

Panama-septembre-octobre 2017
Panama-septembre-octobre 2017

Le Panama c'est d'abord le canal et le pont des Amériques, véritable passage entre Amérique du sud et Amérique centrale.

Une fois franchi le canal nous avons suivi la panaméricaine qui est la colonne vertébrale du pays. Cette route n'est qu'une galerie marchande aux enseignes les plus connues. Enseignes de ( mal ) bouffe, principalement, c'est la grande foire à la consommation, le dollar comme monnaie et idéal de vie.

Il y a peu d'hébergements au Panama et celui ci est très cher, par contre les pompiers sont très sympa et accueillent les cyclo ... 6 jours plus tard, nous arrivions au Costa-Rica.

 

Côté cyclo, la panaméricaine ne nous a pas fait rêver ...                        

Panama-septembre-octobre 2017
Lire la suite