Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de terresenroueslibres. Un voyage autour du monde à bicyclette

Un tour de planète bleue

17 Août 2016 , Rédigé par terresenroueslibres Publié dans #Amérique du sud, #article, #Pérou

Un tour de planète bleue

Cuzco ,
le 17 août 2016

UN TOUR DE PLANÈTE BLEUE

40 000 km .

Ce n'était nullement préparé . Le hasard du voyage , toujours bienveillant , nous offre ce magnifique cadeau . Fêter nos 40 000 km en arrivant au lac Titicaca !
Cela semble de bon augure pour la suite .... Autant de distance nous a déjà offert des déserts immenses , des forêts gigantesques , des volcans fumants , les plus hautes montagnes du monde , des fjords inextricables où viennent jouer dauphins et baleines . Mais nous avons aussi découvert des arbres et des plantes qui nous étaient inconnus , célébrés Noël en plein été , dormi dans la clarté des nuits australes et fêté 4 fois le nouvel an la même année *. Ce voyage nous enrichit . Terriblement .
Chaque matin , nous nous demandons : que va t-il nous arriver ? Les hasards et leurs suites sont toujours bienvenus . Car le vrai voyageur ne cherche pas , il trouve en chemin . Nous faisons partout ces généreuses rencontres qui donnent un sens à notre vie et rendent notre voyage si riche .
Cette chaleur humaine et ces sourires , cette hospitalité spontanée et généreuse nous fascinent plus que n'importe quel paysage où distraction . Aller à la rencontre de l'humain n'est pas une distraction .
L'humain , toujours l'humain et sa rencontre qui n'a pas fini de nous fasciner .
Se confronter à ce quotidien c'est le partager pour le comprendre , le comprendre pour l'accepter .
Et accepter l'autre et ses différences n'est-ce pas le chemin qui mène à l'amour ?
Cette route de nomades nous propose des émotions et des regards merveilleux et ces conditions de vie nous plaisent et nous transforment .
Désormais , continuer notre chemin autour de cette belle planète bleue est notre unique projet .
Un poco más . Por favor !


* Nous avons fêté quatre fois le nouvel an en 2012 :

Une première fois le 1 janvier 2012 au Cambogde : celui des chrétiens .
Une deuxième fois le 25 janvier 2012 au Vietnam : celui des chinois .
Une troisième fois le 10 avril 2012 au Laos : celui des boudhistes .
Une quatrième fois en novembre 2012 au Maroc : celui des musulmans .


Détail kilométrique :

ASIE :

Thaïlande 2065 km
Cambodge 2170 km
Vietnam 2925 km
Laos 1450 km

Total : 8610 km


EUROPE :

France 175 km
Espagne 1775 km

Total : 1950 km


AFRIQUE :

Maroc 3310 km
Mauritanie 605 km
Sénégal 2830 km
Gambie 440 km
Guinée-Conakry 725 km
Mali 115 km

Total : 8025 km


AMÉRIQUE DU SUD :

Argentine 9495 km
Paraguay 1325 km
Brésil 4195 km
Uruguay 585 km
Chili 2840 km
Bolivie 2890 km
Pérou 560 km

Sous-total : 21890km


" Bien des gens s’imaginent qu’au voyageur circulant hors des chemins battus, chaque heure apporte un tribut d’aventures joyeuses ou dramatiques, mais toujours excitantes. La vérité est moins romantique. La plupart des jours se passent sans qu’aucun événement les rende particulièrement mémorables. Monotonie alors ? – Que non pas. Pour celui qui sait regarder et sentir, chaque minute de cette vie libre et vagabonde est un enchantement. «
. . "Alexandra David-Néel "Au pays des brigands gentilshommes "

Lire la suite

Derniers kilomètres en Bolivie

1 Août 2016 , Rédigé par terresenroueslibres Publié dans #Amérique du sud, #bolivie, #article

Derniers kilomètres en Bolivie

Derniers kilomètres en Bolivie .
Depuis notre départ de La Paz nous ne regrettons pas notre choix de contourner le lac Titicaca par l'est .
Loin des circuits touristiques cette route exigeante nous offre un ultime florilège .
Un concentré de ces quatre mois et demi boliviens . Ce voyage - aventure va rester le temps fort de notre route sud-Américaine . Parce que la Bolivie est excessive , démesurée . Parce que cycloter ici, est difficile , excessif et démesuré .

Derniers kilomètres en Bolivie

L'altitude , le très mauvais état des routes et des pistes , l'absence totale de signalisation routière , l'isolement et les approvisionnements aléatoires, nous ont immergés un peu plus dans notre voyage ... Bien entendu , nous n'entendrons parler que quéchua dans les campagnes et les nuits en bivouac à 4000 mètres et plus seront innombrables . Les bicyclettes se souviendront elles aussi de ces nuits à -10° , des tempêtes de neige et de sable et de notre errance sur le salar de Coïpasa ...

Derniers kilomètres en Bolivie
Derniers kilomètres en Bolivie


Mais voila , ces quelques désagrements nous ont offert des instants , des journées et des rencontres incroyables chaque jour . Chaque jour la route nous a offert mille paysages , et mille lumières ont illuminé ces merveilleuses journées . La Bolivie a comblé tous nos plus beaux rêves . Rêves d'aventures extrêmes , avec les jacarés et les serpents des marais du Pantanal ou les lagunas du sud Lipez , les cols gigantesques à plus de 4500 mètres ou les incroyables salars .

Derniers kilomètres en Bolivie

Les fêtes de Noël à Potosi au milieu des familles de mineurs nous offrirent un dépaysement de plus , tout de joie et de ferveur . Plus tard et plus loin nous traverserons les maquis de la région de Samaîpata et Vallegrande pour rejoindre Cochabamba . Tout au long de ces 2890 km de route bolivienne , du Brésil au Chili et de l'Argentine au Pérou nous avons apprécié la vie simple, pauvre et austère des boliviens . Comme eux, nous mangions au " mercado central " ou dans la rue pour quelques centimes . Le soir, dormir sur les places des villages était naturel ... puisqu'elles servent également à cela !

Derniers kilomètres en Bolivie
Derniers kilomètres en Bolivie


Mais l'on nous proposa aussi de dormir à l'école , à l'église , chez les Dominicains ou à la casa . Ce que nous acceptions immédiatement .
Voila , ce que fut notre voyage en Bolivie . Un voyage rude et austère au milieu d'une population fière et travailleuse .
Cette semaine nous effectuons donc nos derniers tours de roues autour du lac Titicaca où les scènes de pastoralisme sont innombrables . Les populations sont dans les champs du matin au soir avec les bêtes , aucune machine agricole ne vient troubler ces merveilleuses harmonies . Les boeufs labourent les minuscules parcelles et le travail s'effectue entièrement à la main , sarclage , ramassage des légumes , battage du blé , triage des lentilles et de la quinoa .
Ce soir , dans la nuit sombre et étoilée nous dormirons avec la protection de la " Pacha Mama " . Sous la bienveillante voie lactée .

Derniers kilomètres en Bolivie
Lire la suite