Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

El ivierno sobre la ruta de siete lagos . Argentine

12 Juillet 2015 , Rédigé par terresenroueslibres Publié dans #article, #Amérique du sud, #Argentine, #Andes

12 juillet 2015

San Martin de Los Andes . Premières neiges sur notre route sud américaine .

El ivierno sobre la ruta de siete lagos . Argentine
El ivierno sobre la ruta de siete lagos . Argentine
El ivierno sobre la ruta de siete lagos . Argentine
El ivierno sobre la ruta de siete lagos . Argentine
El ivierno sobre la ruta de siete lagos . Argentine
Lire la suite

De Viedma à Bariloche

4 Juillet 2015 , Rédigé par terresenroueslibres Publié dans #Amérique du sud, #article, #Argentine, #Patagonie

Aprés notre court retour en France en mai , nous avons retrouvé l'Argentine et notre voyage le 1 juin en revenant à Buenos-Aires .
Marisa et sa famille nous attendaient à Belem de Escobar . Après avoir passé un weed-end avec eux nous avons pris le bus pour le sud .

De Viedma à Bariloche

Heureux de retrouver Gonzalo et los Aromos à Viedma ( 1000 kms plus au sud sur la côte atlantique ) chez qui nous avions laissé nos bicyclettes .
Nous avons donc repris la route de Viedma direction San Carlos de Bariloche dans les Andes

De Viedma à Bariloche

Ce trajet nous faisait rêver depuis l'année dernière puisque nous l'avions effectué en train en novembre 2014 . Quinze heures de train pour traverser l'Argentine d'est en ouest . De l'Atlantique au Chili . Nous avions alors aperçu l'immensité de l'altiplano et des paysages d'une solitude absolue . Un désert de vent où seul quelques buissons d'épineux résistent à tout . Aux accablantes chaleurs d'été et aux températures polaires de l'hiver .

De Viedma à Bariloche
De Viedma à Bariloche
De Viedma à Bariloche

Le "tren Patagonico" effectue neuf arrêts le long des neuf cent km de la ligne . Changement de décor ici . Les villages Ramos Mexia , Aguada Cécilio , Clémente Onelli , Sierra Colorado Maquinchao sont minuscules . Regroupés autour du poste de police , des bomberos voluntarios de l'école et du centre de santé , les villages sont toujours pour nous des oasis où nous faisons quelques courses et le plein d'eau . Invariablement bien reçus par la police ou les bomberos nous dormons toujours au chaud si nous nous y arrêtons pour la nuit . Merci à vous tous pour votre hospitalité . Ici en zone rurale la police et les pompiers ont un rôle social . Ils sont au service de la population en étant à leur côté au quotidien pour l'entraide . Nous aussi nous les apprécions énormement ... Nous aimons ces villages et cette ambiance far-west avec les rues poussièreuses , les maisons basses en briques crues et leurs toits en tôles . Les vieilles planches , briques, portes sont employées pour les garages où les poulaillers . La vie est dure ici et les gens sont pauvres . Des chiens peureux nous aboient avant de venir demander une caresse . Ingeniero Jaccobaci et ses 5500 habitants est le plus gros village de l'altiplano .

De Viedma à Bariloche
De Viedma à Bariloche
De Viedma à Bariloche
De Viedma à Bariloche

L'ingénieur Jaccobaci émigrant italien dirigea la construction de la voie ferrée à la fin du XIX siècle .
Le territoire d'un village s'étend fréquemment sur plus de cinquante km . L'habitat très éparpillé façonne les gens , les relations . Solidaires , ils se connaissent tous et s'entraident en permanence . Les villages disposent d'une radio FM afin de faire passer les infos aux estancias et aux personnes isolées sur la route . Les rares véhicules que nous croisons nous saluent tous et quelquefois s'arrêtent pour proposer de nous prendre . Ce sont de rutilants 4/4 ou de vieux utilitaires breaks et picks-up des années soixante . C'est au choix . Un vrai plaisir ces 15 jours de robinsonnade sur la route 23 .
Sur l'altiplano , les animaux habitués aux voitures se font surprendre par le silence de nos bicyclettes . Très intrigués par notre équipage , ils se montrent curieux ... pour notre bonheur .
Nous apercevons souvent des renards , tatous , putois et guanacos L'absence d'arbres n'empêche pas la présence de nombreux oiseaux et rapaces .
Partant du niveau de la mer la route se transforme ensuite en chemin de terre dans la partie ouest , la plus haute et la plus froide . Plus de deux cent kilomètres de ripio pour cette partie montagneuse . Certainement la plus belle .

De Viedma à Bariloche
De Viedma à Bariloche
De Viedma à Bariloche
De Viedma à Bariloche
De Viedma à Bariloche

Canyons et vallées se succèdent maintenant dans une nature sauvage aux contours déchiquetés . La lumière prend la mesure de l'espace et devient cristalline . Les températures à peine positives en journée descendent
largement au dessous de zéro la nuit . Nous avons vu la nuit minérale recouvrir peu à peu d'étoiles et de silence cet océan de vide . Les bouteilles d'eau oubliées sous l'abside de la tente sont devenues de jolis glaçons au matin ... Quelles températures dehors , ici à 1200 mètres ? C'est le soir et le matin que le froid nous " taquine " le plus . Terrifiant ! Notre réchaud à alcool , ( deux boîtes de conserve soudées l'une dans l'autre , acheté dans une casa de pesca au Brésil ) nous permet de cuisiner sous la tente soupes , riz au poulet , tortilla de papas etc ... Et notre minuscule tipi devient chaud instantanément . Essayez le solvente de quémar pour vous réchauffer . C'est tendance , pratique et économique .
Peu après Picalniyeu , les vallées s'ouvrent et le ripio plonge jusqu'à San Carlos de Bariloche .

De Viedma à Bariloche
De Viedma à Bariloche
De Viedma à Bariloche
De Viedma à Bariloche

Bariloche ,
1 juillet :
Pause technique avant de repartir vers le nord . Les bicyclettes ont souffert . Une gente pour Raymonde ( à 26 000 km , c'était la fin pour elle ) et cadre cassé pour Félicie à Sierra Colorado mais le ferrailleur du village excellait en soudure .
Bariloche ,
2 juillet :
Tirage des photos promises , courrier et informatique . Mécanique , lessive et couture , le séjour à Bariloche est studieux . Départ lundi 5 pour le nord : Mendoza , San Miguel de Tucuman , La Quiaca , la Bolivie !!!

Aujourd'hui à 17 heures , finale de la coupe sud-Américaine de foot . Chili - Argentine . Le pays s'arrêtera pendant deux heures . Nous ne raterons pas
cet évènement nous aussi .
Et les argentins s'interrogent avec humour : Maradona est argentin , Messi est argentin , le pape est argentin . Dieu serait-il argentin ?

carte de notre pérégrination  en Amérique du sud du 6 mars 2014 au 1 juillet 2015

carte de notre pérégrination en Amérique du sud du 6 mars 2014 au 1 juillet 2015

Lire la suite