Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Ushuaia

30 Janvier 2015 , Rédigé par terresenroueslibres Publié dans #Ushuaia, #Amérique du sud

Ushuaia
Ushuaia

Vendredi 23 janvier 2015
L'accolade d'Emilio ce matin est affectueuse et sa recommandation nous touche particulièrement
" Suerte , suerte por el final " .
Hier soir en arrivant à Tolhuin , Emilio nous a offert l'hospitalité en nous accueillant dans sa boulangerie dont une partie est aménagée pour recevoir les voyageurs à bicyclette . Une belle rencontre de plus dans cette première partie qui se termine ...

Samedi 24 janvier 2015 .
Derniers kilomètres depuis notre départ de Buenos-Aires le 25 février dernier ... Nous remontons le chemin où nous avons bivouaqué hier soir à l'écart de la route . Ce matin , tout est différent et cet instant est délicieux .
Monter sur sa bicyclette en se disant " Et si nous allions à Ushuaia aujourd'hui ! "

Ushuaia
Ushuaia
Ushuaia

Le 1 juillet 2014 , nous étions au Brésil dans l'état du Minas Gérais au nord-ouest de Belo-Horizonte quand nous avons pris une direction qui désormais serait sud . Jusqu'au bout du bout . Ushuaia !
Ce chemin fut passionnant . Nous changerons huit fois de pays tantôt sur l'Atlantique tantôt le Pacifique pour arriver sur le canal de Beagle après avoir franchi le détroit de Magellan .
En partant les températures toujours chaudes au Brésil nous feront oublier que nous y étions en hiver . Notre souvenir des chutes de Foz Iguazu, désertées par les touristes pour cause d'inondations , restera exceptionnel . Plus loin en Uruguay nous travaillerons quinze jours dans une communauté . Louas et Bétina sont maintenant des amis et nous attendent pour un séjour beaucoup plus long . Cette idée nous plait vraiment .
Retour à Buenos-Aires fin septembre pour plonger dans ce sud de tous nos rêves. Le terminus de notre audace , l'impossible quête . La référence de tous les cyclos . À notre tour maintenant . Mais avec détours et lentement . Pour saluer le maximum de merveilles . Partager regards et rires. Rencontrer l'essentiel .
Nous effleurerons alors les pages d'un grand livre de géographie : la péninsule de Valdés , le grand Altiplano central de Patagonie , l'arrivée dans les Andes à San Carlos de Bariloche . Premiers cols Andins ( très " sages " ici dans le sud ) pour arriver au Chili et emprunter les 1240 km de la carretera austral . Un voyage dans le voyage . La route de l'aube des temps entre Pacifique et montagnes . Terminus de la carretera à Villa 0'Higgins et retour en Argentine à El Chaltén au pied du Fitz Roy pour Noël .

Ushuaia
Ushuaia

Ensuite , nous ne regretterons pas le détour de deux cent kilomètres pour admirer l'incroyable glacier Perito Moreno , avant d'arriver à Puerto Natales en empruntant la route 40 , fierté de toute l'Argentine .
La Patagonie splendide de désolation et de lumières offre peu d'obstacle au vent arrivant du pôle sud ... C'est vivifiant , ça pique un peu ...
C'est à Punta Arenas que nous prendrons le ferry traversant le détroit de Magellan pour la Terre de feu .
La traversée d'ouest en est de celle-ci par les chemins de terre restera un de nos meilleurs souvenirs de ces trois premières années de voyage .
Nous y resterons une semaine et rentrerons à Rio Grande une fois terminées nos provisions . Ce sera là le dernier arrêt avant Ushuaia .
Le Paso Garibaldi , 500 mètres d'altitude , dernière "difficulté " de la dernière journée avant d'arrivée dans la dernière ville australe de notre belle planète ...
Nous allons maintenant prendre le temps d'absorber toutes ces émotions , paysages et rencontres . Et très vite , trier , classer , sélectionner des milliers de photos et monter quelques films .
Mais par où commencer ?

Lire la suite

Nous pensons de toutes nos forces qu'il faut s'aimer à tort et à travers.

8 Janvier 2015 , Rédigé par terresenroueslibres Publié dans #article

Extrait de la lettre que Julos Beaucarne écrivit dans la nuit du 2 au 3 février 1975 après la mort de sa femme assassinée par un homme devenu fou .

Ami bien aimé ,

Ma Loulou est partie pour le pays de l'envers du décor .
Un homme lui a donné neuf coups de poignard dans sa peau douce .
C'est la société qui est malade ,
il nous faut la remettre d'aplomb et d'équerre
Par l'amour et l'amitié et la persuasion .

Sans vous commander ,
Je vous demande d'aimer plus que jamais ceux qui vous sont proches .
Le monde est une triste boutique , les cœurs purs doivent se mettre ensemble pour l'embellir .
Il faut reboiser l'âme humaine .

Je suis maintenant très loin au fond du panier des tristesses .
On doit manger chacun dit-on un sac de chardons pour aller au paradis .
Ah , comme j'aimerai qu'il y ait un paradis !
Comme ce serait doux les retrouvailles .

En attendant , à vous autres , mes amis de l'ici bas , face à ce qui m'arrive,
je prend la liberté , moi , qui ne suis qu'un histrion , qu'un batteur de planches , qu'un comédien qui fait du rêve avec du vent ,
je prend la liberté de vous écrire pour vous dire ce à quoi je pense aujourd'hui .
Je pense de toutes mes forces
Qu'il faut s'aimer à tort et à travers .
Je pense de toutes mes forces
Qu'il faut s'aimer à tort et à travers .

Julos Beaucarne / ClaudeNougaro
Femmes et famines 1975 .

Lire la suite

EN ROUTE VERS LE GRAND SUD AUSTRAL

5 Janvier 2015 , Rédigé par terresenroueslibres Publié dans #article, #Patagonie, #Amérique du sud, #Argentine, #Chili, #Caretera Austral

EN ROUTE VERS LE GRAND SUD AUSTRAL

Nous sommes heureux de vous donner quelques nouvelles , maintenant que nous voilà arrivés dans ce bout du monde du sud chilien ...
( Villa O'Higgins , dernier village de la carretera austral . 506 habitants ) .

En quittant Buenos-aires début octobre nous avons pris une direction sud ,
via la péninsule de Valdés .
De là  tout début novembre ,nous avons quitté l'Atlantique , le soleil , les phoques et les éléphants de mer en prenant le train .
Quinze heures de trajet pour traverser d'est en ouest la Patagonie continentale . Cette ligne " El trén de la Patagonia " est le fleuron des chemins de fer argentin et permet de s'émerveiller de ces immensités inhabitées . Terminus à San Carlos de Bariloche ... Les Andes !
Nous avons choisi ainsi , la carretera austral chilienne pour continuer notre chemin vers le sud .
Cette route légendaire mérite effectivement tous les superlatifs !
Tout le long des neuf cols et 1200 km ( donc plus de 800 km de »ripio » chemin de terre ) à travers les Andes , défile un florilège des plus beaux paysages du monde . Montagnes aux sommets enneigés , glaciers suspendus,  fjords où viennent jouer les dauphins, lacs aux eaux turquoises , cascades cristallines , forêts impénétrables , volcans fumants . Nous avons vu tout cela , émerveillés et incrédules .
Demain , nous reprenons la route en espérant passer Noël à El Chaltén en Argentine ... Si la météo permet au bateau de passer le lac O'Higgins comme prévu .
En attendant , nous vous souhaitons à tous de bonnes fêtes .

EN ROUTE VERS LE GRAND SUD AUSTRAL
EN ROUTE VERS LE GRAND SUD AUSTRAL
EN ROUTE VERS LE GRAND SUD AUSTRAL
EN ROUTE VERS LE GRAND SUD AUSTRAL

El Calafate ,
Le 28 décembre
Après El Chaltén et le légendaire Fitz Roy , nous sommes à El Calafate pour découvrir le glacier Perito Morito .
Après nous poursuivrons notre route vers Ushuaia qui n'est plus qu'a mille kilomètres ...
Continuez à passer de bonnes fêtes .

EN ROUTE VERS LE GRAND SUD AUSTRAL
EN ROUTE VERS LE GRAND SUD AUSTRAL
EN ROUTE VERS LE GRAND SUD AUSTRAL
EN ROUTE VERS LE GRAND SUD AUSTRAL
EN ROUTE VERS LE GRAND SUD AUSTRAL

Puerto Natales ( Chili )
Le 3 janvier .
ENFIN UNE CONNEXION !!!!!
Vous profitez des différents rajouts et des dernières nouvelles de notre route Patagone . Nous sommes maintenant sur le plateau continental Patagonien . Ici il n'y a rien et même " nada de nada " comme disent les locaux . Pas même un hameau , une station service , un arbre . Nada de nada ! En quittant Puerto Natales nous n'aurons que trois possibités d'approvisionnement le long des 850 km qui nous séparent encore d'Ushuaia ...Il n'y a plus que des paysages somptueux de désolation sous des lumières exceptionnelles et ... le vent qui est terrifiant ! Maintenant la grande bagarre a commencé et chaque mètre est gagné de haute lutte . En attendant chaque instant est un grand bonheur et nous mesurons l'immense privilège de cycloter sur cette route de légende.
A bientôt dans cette nouvelle année .

Lire la suite