Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Terre en Roues Libres en Terre de Feu

12 Mars 2015 , Rédigé par terresenroueslibres Publié dans #film, #Patagonie, #Terre de Feu, #Argentine, #Chili

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Thérèse 14/03/2015 02:02

Et voici "LE" poète.
Mon préféré de tous ceux qui n'écrivent pas en français!... et c'est un Argentin! Il est lui aussi comme Neruda, parti pour le grand voyage définitif en 1995...C'est Roberto Juarroz. Je ne passe jamais longtemps sans lire une "poésie verticale". Il n'a donné que ce titre à la quinzaine de recueils qu'il a écrits. Poésie verticale 1, poésie verticale 2 et ainsi de suite... Hier encore j'ai déplacé Juarroz de ma table jusqu'à son étagère!! (lui et moi nous voyageons dans un sens ou dans l'autre...comme vous deux!!). Devant l'embarras du choix, je choisis celle-ci, qui fera peut-être écho à votre expérience du "divers"...
Bonne route!


"Et pourtant, chaque jour
nous faisons quelque chose pour la dernière fois
- regarder un visage,
nous appeler par notre propre nom,
achever d'user une chaussure,
éprouver un frisson -
comme si la première fois ou la millième
pouvait nous préserver de la dernière.

Il nous faudrait un tableau
où figureraient toutes les entrées et les sorties,
où, jour après jour, serait clairement annoncé
avec des craies de couleur et des voyelles
ce que chacun doit terminer
jusqu'à quand on doit faire chaque chose,
jusqu'à quand on doit vivre
et jusqu'à quand mourir."

(R. JUARROZ - Quinzième poésie verticale, traduction Jacques Ancet)