Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ushuaia

30 Janvier 2015 , Rédigé par terresenroueslibres Publié dans #Ushuaia, #Amérique du sud

Ushuaia
Ushuaia

Vendredi 23 janvier 2015
L'accolade d'Emilio ce matin est affectueuse et sa recommandation nous touche particulièrement
" Suerte , suerte por el final " .
Hier soir en arrivant à Tolhuin , Emilio nous a offert l'hospitalité en nous accueillant dans sa boulangerie dont une partie est aménagée pour recevoir les voyageurs à bicyclette . Une belle rencontre de plus dans cette première partie qui se termine ...

Samedi 24 janvier 2015 .
Derniers kilomètres depuis notre départ de Buenos-Aires le 25 février dernier ... Nous remontons le chemin où nous avons bivouaqué hier soir à l'écart de la route . Ce matin , tout est différent et cet instant est délicieux .
Monter sur sa bicyclette en se disant " Et si nous allions à Ushuaia aujourd'hui ! "

Ushuaia
Ushuaia
Ushuaia

Le 1 juillet 2014 , nous étions au Brésil dans l'état du Minas Gérais au nord-ouest de Belo-Horizonte quand nous avons pris une direction qui désormais serait sud . Jusqu'au bout du bout . Ushuaia !
Ce chemin fut passionnant . Nous changerons huit fois de pays tantôt sur l'Atlantique tantôt le Pacifique pour arriver sur le canal de Beagle après avoir franchi le détroit de Magellan .
En partant les températures toujours chaudes au Brésil nous feront oublier que nous y étions en hiver . Notre souvenir des chutes de Foz Iguazu, désertées par les touristes pour cause d'inondations , restera exceptionnel . Plus loin en Uruguay nous travaillerons quinze jours dans une communauté . Louas et Bétina sont maintenant des amis et nous attendent pour un séjour beaucoup plus long . Cette idée nous plait vraiment .
Retour à Buenos-Aires fin septembre pour plonger dans ce sud de tous nos rêves. Le terminus de notre audace , l'impossible quête . La référence de tous les cyclos . À notre tour maintenant . Mais avec détours et lentement . Pour saluer le maximum de merveilles . Partager regards et rires. Rencontrer l'essentiel .
Nous effleurerons alors les pages d'un grand livre de géographie : la péninsule de Valdés , le grand Altiplano central de Patagonie , l'arrivée dans les Andes à San Carlos de Bariloche . Premiers cols Andins ( très " sages " ici dans le sud ) pour arriver au Chili et emprunter les 1240 km de la carretera austral . Un voyage dans le voyage . La route de l'aube des temps entre Pacifique et montagnes . Terminus de la carretera à Villa 0'Higgins et retour en Argentine à El Chaltén au pied du Fitz Roy pour Noël .

Ushuaia
Ushuaia

Ensuite , nous ne regretterons pas le détour de deux cent kilomètres pour admirer l'incroyable glacier Perito Moreno , avant d'arriver à Puerto Natales en empruntant la route 40 , fierté de toute l'Argentine .
La Patagonie splendide de désolation et de lumières offre peu d'obstacle au vent arrivant du pôle sud ... C'est vivifiant , ça pique un peu ...
C'est à Punta Arenas que nous prendrons le ferry traversant le détroit de Magellan pour la Terre de feu .
La traversée d'ouest en est de celle-ci par les chemins de terre restera un de nos meilleurs souvenirs de ces trois premières années de voyage .
Nous y resterons une semaine et rentrerons à Rio Grande une fois terminées nos provisions . Ce sera là le dernier arrêt avant Ushuaia .
Le Paso Garibaldi , 500 mètres d'altitude , dernière "difficulté " de la dernière journée avant d'arrivée dans la dernière ville australe de notre belle planète ...
Nous allons maintenant prendre le temps d'absorber toutes ces émotions , paysages et rencontres . Et très vite , trier , classer , sélectionner des milliers de photos et monter quelques films .
Mais par où commencer ?

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Thérèse 12/03/2015 10:44

Quelques unes de mes lectures pendant que vous roulez : je re passe par Rimbaud (« l’homme aux semelles de vent »), Saint-John Perse (« Lointaine est l’autre rive où le message s’illumine »), Joseph Delteil (« L’esprit se plaît à vagabonder dans les lieux extrêmes »), Victor Segalen (« Le départ d’un pays vers un monde »), Thoreau (« Je veux parler hors frontières, comme un homme éveillé à des hommes éveillés »), Ezra Pound (« C’est simple : je veux une nouvelle civilisation »), Charles Olson (« Trouver un discours autre que celui dont nous avons hérité »), Kenneth White (« La figure du dehors »), Alberto Juarroz (« si ce monde et un autre se rencontraient à mi-chemin », Pessoa (« le même soleil d’autres contrées qui me rend frère de tous les hommes »)…
…Lectures hétérogènes du voyageur immobile que je suis ! ! Beaucoup de romans encore, dont en ce moment une série sur Madagascar….Mais je fais toujours halte dans la poésie, et le fil constant des poètes : se refuser à séparer, dans l’intérêt de je ne sais quelle unité, le proche et le lointain, le sublime et le grotesque, le moi et l’autre…
Bonne route à vous deux (aussi)!
Th.

Coque iphone 05/02/2015 22:41

Magnifique photos!

Lili 03/02/2015 11:05

J'ai trouvée votre blog par d'autres voyageurs que je suis !!!! je voyage pas ..mais par vous tous un peu , en plus je trouve courageux de le faire sur de longue periode ( des années) votre famille vous manque pas ? si vous avez des enfants , petits enfants ! partir 1 ou 3 mois mais ma famille me manquerais vite !!!! Dorenavant je vais vous suivre ..... Bonne route Bisous Lili