Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

EN ROUTE VERS LE GRAND SUD AUSTRAL

5 Janvier 2015 , Rédigé par terresenroueslibres Publié dans #article, #Patagonie, #Amérique du sud, #Argentine, #Chili, #Caretera Austral

EN ROUTE VERS LE GRAND SUD AUSTRAL

Nous sommes heureux de vous donner quelques nouvelles , maintenant que nous voilà arrivés dans ce bout du monde du sud chilien ...
( Villa O'Higgins , dernier village de la carretera austral . 506 habitants ) .

En quittant Buenos-aires début octobre nous avons pris une direction sud ,
via la péninsule de Valdés .
De là  tout début novembre ,nous avons quitté l'Atlantique , le soleil , les phoques et les éléphants de mer en prenant le train .
Quinze heures de trajet pour traverser d'est en ouest la Patagonie continentale . Cette ligne " El trén de la Patagonia " est le fleuron des chemins de fer argentin et permet de s'émerveiller de ces immensités inhabitées . Terminus à San Carlos de Bariloche ... Les Andes !
Nous avons choisi ainsi , la carretera austral chilienne pour continuer notre chemin vers le sud .
Cette route légendaire mérite effectivement tous les superlatifs !
Tout le long des neuf cols et 1200 km ( donc plus de 800 km de »ripio » chemin de terre ) à travers les Andes , défile un florilège des plus beaux paysages du monde . Montagnes aux sommets enneigés , glaciers suspendus,  fjords où viennent jouer les dauphins, lacs aux eaux turquoises , cascades cristallines , forêts impénétrables , volcans fumants . Nous avons vu tout cela , émerveillés et incrédules .
Demain , nous reprenons la route en espérant passer Noël à El Chaltén en Argentine ... Si la météo permet au bateau de passer le lac O'Higgins comme prévu .
En attendant , nous vous souhaitons à tous de bonnes fêtes .

EN ROUTE VERS LE GRAND SUD AUSTRAL
EN ROUTE VERS LE GRAND SUD AUSTRAL
EN ROUTE VERS LE GRAND SUD AUSTRAL
EN ROUTE VERS LE GRAND SUD AUSTRAL

El Calafate ,
Le 28 décembre
Après El Chaltén et le légendaire Fitz Roy , nous sommes à El Calafate pour découvrir le glacier Perito Morito .
Après nous poursuivrons notre route vers Ushuaia qui n'est plus qu'a mille kilomètres ...
Continuez à passer de bonnes fêtes .

EN ROUTE VERS LE GRAND SUD AUSTRAL
EN ROUTE VERS LE GRAND SUD AUSTRAL
EN ROUTE VERS LE GRAND SUD AUSTRAL
EN ROUTE VERS LE GRAND SUD AUSTRAL
EN ROUTE VERS LE GRAND SUD AUSTRAL

Puerto Natales ( Chili )
Le 3 janvier .
ENFIN UNE CONNEXION !!!!!
Vous profitez des différents rajouts et des dernières nouvelles de notre route Patagone . Nous sommes maintenant sur le plateau continental Patagonien . Ici il n'y a rien et même " nada de nada " comme disent les locaux . Pas même un hameau , une station service , un arbre . Nada de nada ! En quittant Puerto Natales nous n'aurons que trois possibités d'approvisionnement le long des 850 km qui nous séparent encore d'Ushuaia ...Il n'y a plus que des paysages somptueux de désolation sous des lumières exceptionnelles et ... le vent qui est terrifiant ! Maintenant la grande bagarre a commencé et chaque mètre est gagné de haute lutte . En attendant chaque instant est un grand bonheur et nous mesurons l'immense privilège de cycloter sur cette route de légende.
A bientôt dans cette nouvelle année .

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Therese 02/03/2015 18:19

Vous allez passer pas loin du domaine de Pablo Neruda...Une pensée pour lui qui est parti juste au moment de la révolution chilienne pour le plus long des voyages....et un des poèmes de Kenneth White qui parle de sa maison:
1.
C’est dans cette maison
entre chemin de fer et océan
qu’il écrivit ces lignes :
« J’ai besoin de la mer
car elle est ma leçon :
je ne saurais dire
si ce qu’elle m’enseigne
est musique ou conscience :
je ne sais si elle n’est que turbulence
ou être profond
seulement voix rauque
ou lumineuse conjecture
[…]
le fait est que
même endormi
par quelque phénomène magnétique
j’évolue
dans l’université des vagues. »


2.
De ce seul point
tout le paysage chilien
s’ouvre
au nord jusqu’à l’Atacama
et ses grands geoglyphes
au sud jusqu’à Punta Arenas
et ses débris glaciaires
une étendue de quatre mille kilomètres
une chaîne de montagnes enneigées
au large de la côte un gouffre marin
dans le nord
généré par les eaux froides
du courant de Humboldt
un monde de brume
le camanchaca
dans le sud
un désert de cactus
plus bas encore
des vallées jonchées de rochers
des lacs glacés
des bois de hêtres
et tout au bout
entre Chiloé et le cap Horn
des myriades d’îles et d’îlots
un labyrinthe de fjords
une steppe rude
balayée de vents féroces
et découpés sur le ciel
les pics scintillants du Hielo Patagónico.


3.
Retour à cette maison
entre El Tabo et Algarrabo
sur sa colline rocheuse
face à la mer

avec une question dans l’air

y eut-il ici une réelle « conjecture »
une « profondeur d’être »
ou seulement rouleau après rouleau
d’un grandiose oratorio ?

oublions la question

et contemplons
ce voile de pluie bleue
qui balaie le terrain
depuis Valparaiso.


Kenneth White
Traduit de l’anglais par Marie-Claude White

Serge 06/01/2015 16:26

Bonjour Domi et Michel

Merci pour vos bons voeux

Il semble que votre boite mail Free soit saturée donc j'envoie un petit coucou par le blog pour vous souhaiter une très belle année et surtout bonne santé, bonheur et beaucoup de joie autour de vous et ceux qui vous sont chers

Et un bon périple à vélo !!!

Continuez à nous régaler avec ces belles photos dépaysantes .........

Je vous embrasse

A bientot
Serge