Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Paraguay

30 Mai 2014 , Rédigé par terresenroueslibres Publié dans #article

Avec Padre Christian et Padre Pedro ,Villa Rosario Paraguay

Avec Padre Christian et Padre Pedro ,Villa Rosario Paraguay

Téréré ou maté cocido con lèche ?

Nous ne regrettons pas d'avoir suivi les conseils de Michael et d'avoir attendu Padre Pedro pendant deux jours .

Aujourd'hui ,nous sommes heureux de parler français .

Depuis trois mois nous n'en avons pas eu l'occasion. Padre Pedro est un missionnaire français installé au Paraguay depuis trente ans . Il est rattaché au diocèse de Villa del Rosario depuis sept ans et nous sommes les premiers voyageurs à y passer depuis son installation ... Un évènement !

Padre Pedro nous reçoit chaleureusement et nos discussions sont merveilleuses . Quelles chance avons-nous de croiser un homme aussi rayonnant de joie de foi et d'enthousiasme . Mais Padre Pedro est débordé et repart vite travailler malgré ses soixante-seize ans car il s'occupe de tout ici, aidé du Padre Christian (du Nigéria): des bancs de l'église qu'il faut réparer , de la douche du presbytère , du poulailler et des moutons . Il sillonne les pistes toute l'année pour ouvrir les vingt-six chapelles et églises dont il a la charge, puis organise le marathon pour les oeuvres , supervise le catéchisme . En plus des offices bien entendu.

Procession à San Ignacio et ruines Jésuites
Procession à San Ignacio et ruines Jésuites
Procession à San Ignacio et ruines Jésuites

Procession à San Ignacio et ruines Jésuites

Dans quelques jours nous quitterons le Paraguay après un mois et demi et 1300 kms effectués à travers ce pays rural, discret et attachant .

Heureux d'avoir assisté aux fêtes de Pâques , à cette reconstitution poignante de la crucifixion et à l'adoration de la croix . Mais le catholicisme reste très vivant toute l'année et les évènements liturgiques rythment la vie des paroisses .

L'implantation Jésuitique a été très forte aux XV ème et XVI ème siècle et les indiens Guaranis ont massivement adhéré à l'évangélisation .

L'héritage de la culture Guarani est complexe et surprenant pour nous .

Le Paraguay et le Pérou sont les seuls pays d'Amérique du sud à avoir conservé leur langue originelle . Le guarani est couramment utilisé par tous .

Cette mixité de langues et de cultures offre une ineffable diversité dans la vie quotidienne . " La mezcla " . La mezcla , encore enrichie par l'arrivée des derniers colons du siècle passé , les Ukrainiens , Russes , Allemands , Italiens ect ...

La mezcla , le mélange complet . Et ici ,tout se passe bien .

C'est l'automne en cette fin du mois de mai .Il pleut de plus en plus fréquemment. Le temps s'est rafraichi , il fait nuit à dix-huit heures . Il est étrange pour nous de ramasser le long des routes avocats et pamplemousses en cette saison ! Mais les journées de pluies nous rappellent que l'hiver arrive et ne nous permettent pas de pédaler autant que nous le souhaiterions .

#" Caminante , no hay camino , se hace camino al andar " ;

et c'est sous la pluie que nous avons visité les ruines jésuites de Trinidad la semaine dernière .

Paraguay
Paraguay
Paraguay
Paraguay
Paraguay
Paraguay

Notre route continue . Nous garderons du Paraguay le souvenir de belles rencontres et des généreuses invitations que nous y avons eu . Avec Delia et Julio autour d'une mémorable "cabeza de vaca al horno " , avec Alberto et Olga à rire sous les étoiles ou la journée à cheval dans l'estancia de Michael le long du fleuve Paraguay et bien sur notre rencontre avec Carlos, cyclo-voyageur Colombien, sur les routes sud- Américaine depuis 6 ans .

Huit heures du matin . Nous prenons le café chez Adelaïda qui nous a dit hier soir en nous ouvrant l'église :

- Vous viendrez demain à la maison pour le petit déjeuner !

Encore une journée qui commence merveilleusement par une offrande , une rencontre , un instant et c'est là toute la magie de notre voyage .

Hier , après une journée de "ripio " de sable et de vent dans le nez , l'église de San pablo s'est présentée comme un havre de paix et de repos . Elle remplissait doublement son rôle ... En quittant Villa del Rosario , nous avions accepté l'offre de Padre Pedro d'aller dormir à l'église à San pablo .

Le presbytère avait deux lits . C'était assez pour nous .

Michel

-------------

Le téréré est une boisson froide aromatique . Elle se boit dans un verre en corne de vache que l'on se passe à tour de rôle .

----

Le maté cocido con lèche est une infusion d'herbes cuite au feu de bois . Le sucre est caramélisé à la braise .

----

# " Marcheur , il n'y a pas de chemin , le chemin se fait en marchant "

Tu dois être le changement que tu souhaites voir dans le monde

Tu dois être le changement que tu souhaites voir dans le monde

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article